L’Etre solidaire n°22

Toujours plus solidaire, pour un avenir plus social…

2010, une année qui a vu se confirmer les engagements solidaires de L’Avenir social, c’est ce qui ressort des travaux de son Assemblée Générale qui s’est tenue le 9 décembre 2010.

Solidarité entre des syndiqués, des militants qui ont des compétences à transmettre et à valoriser et des adolescents qui ont besoin de se reconstruire, d’acquérir des savoirs de base par un autre chemin. C’est ce que propose l’Union locale Cgt d’Epinal avec L’Avenir social autour du projet d’apprentissage de l’orientation en forêt.

Solidarité en France, entre syndiqués, organisations de la Cgt afin d’apporter une aide, un réconfort aux syndiqués touchés par les inondations dans le Var en juin 2010, démontrant par là même que pour la Cgt la solidarité ce sont des actes et pas seulement des mots.

Solidarité entre les adhérents du Comité National des Privés d’emploi Cgt et L’Avenir social, la CCAS et Accueil paysan pour permettre à 9 familles de syndiqués en grande difficulté de pouvoir partir une ou deux semaines en vacances, en famille. Ce qui leur a permis, de leur point de vue de se libérer l’esprit, de recomposer la cellule familiale, de tout oublier…

Solidarité internationale entre les syndicats, les syndiqués Cgt, les adhérents de L’Avenir social en France et les syndicats, des associations et la population durement touchée en Haïti. Sur place nous coopérons avec la Cgt-H et deux associations de terrain. Nous avons fait le choix avec eux de porter nos efforts à la reconstruction.

Solidarité entre les enfants de nos adhérents, de nos donateurs et les enfants d’Haïti, dans le cadre d’un programme initié par l’UNESCO, de collecte de livres en direction des enfants et des adolescents.

Solidarité entre LSR et L’Avenir social afin de permettre à des retraités qui ne le pourraient pas, de partir en vacances.

En 2010, la solidarité entre les uns et les autres a bien été au cœur de notre activité.

En 2011, l’engagement est pris de poursuivre et d’amplifier ce mouvement.

Cela ne pourra pas se faire sans vous, sans votre engagement personnel et/ou celui de votre organisation, dans des projets concrets, dans la recherche de financements…

En ce début d’année 2011, souhaitons-nous que, comme en 2010, la solidarité soit au cœur de nos actions, pour un monde plus humain, plus fraternel, où la pauvreté, la peur du lendemain reculent, où il fera bon vivre et travailler.

Agnès Naton

Présidente

PDF - 881.9 ko
Etre solidaire n°22

Mentions légales | Remerciements | Site géré avec SPIP