L’Etre solidaire n°23

Pour une solidarité au service de l’émancipation des peuples

Le courage, la dignité, la détermination, la soif de démocratie et l’intelligence dont font preuve les peuples arabes, en ces premiers mois de l’année, nspirent le respect mais doivent surtout et avant tout requérir toute notre attention.

Car en lien avec les exigences fondamentales exprimées dans les puissantes mobilisations ayant trait au respect des droits et des libertés, ces soulèvements populaires portent, en leur coeur, des revendications de conquêtes sociales.

Vie chère, faiblesse des salaires, absence de revenus, précarité des emplois, problème de logement, système de santé déficient… sont à l’origine de la formidable contestation des régimes en place.

Ces pays en développement sont en prise directe avec les effets dévastateurs de la crise globale du capitalisme.

Les politiques mises en oeuvre dans ces pays pour maintenir la « compétitivité » se sont effectuées au prix d’une détérioration sans précédent des conditions de vie et de travail des populations.

C’est ainsi que la CGT a salué la création de la fédération égyptienne des syndicats indépendants en réponse au rejet du syndicat officiel et à l’impossibilité depuis de nombreuses années d’avoir une représentation démocratique sur le lieu de travail.

L’Avenir social, l’association de solidarité de la CGT, s’inscrit pleinement dans cette démarche de construction au moment ou s’expriment des aspirations à une autre humanité porteuse de démocratie et de paix.

Refusant de ne s’attaquer qu’aux conséquences d’une souffrance, L’Avenir social s’engage, se mobilise, à partir des causes, des racines des difficultés, en oeuvrant à l’émancipation des peuples, des salariés, en France et à travers le monde par l’aide à des actions concrètes et pérennes.

Prolongeons l’action syndicale par une action de solidarité durable !

ÉRIC FERRERES
Membre du conseil d’administration

PDF - 914.4 ko
L’Etre solidaire n°23

Mentions légales | Remerciements | Site géré avec SPIP