L’Être solidaire n°29

« La paix est essentielle pour le développement des sociétés » c’est l’un des concepts majeur de l’ONU.

L’histoire de l’humanité enseigne que les guerres sont en effet toujours destructrices. Les conflits armés d’aujourd’hui témoignent que se sont avant tout les populations civiles qui paient les confrontations au prix le plus fort. Des morts par dizaines de milliers, des mutilés, des blessés, des traumatismes de toutes sortes, des villes et villages détruits et à chaque fois prolifèrent la misère, la pauvreté, les déplacements massifs d’habitants.

Pourquoi ne pas s’interroger sur les responsabilités des grands États dit développés, et des grandes firmes industrielles, qui s’enrichissent et spéculent en produisant les armes et en les commercialisant à travers le monde ? Ce sont d’ailleurs les mêmes qui régentent les affaires du monde à l’ONU, à l’Organisation Mondiale du Commerce, au FMI.

N’est-il pas grand temps en citoyen du monde de se remobiliser pour rouvrir la voie au désarmement, en premier l’abolition des armes nucléaires, afin de consacrer les énormes moyens ainsi dégager, intellectuels et financiers, pour des objectifs consacrés au développement humain et éradiquer la misère ici et dans le monde ?

Même défi, le capitalisme dominant a enclenchée une féroce « guerre économique ». Il faut être toujours plus compétitif pour écraser les concurrents, dominer les marchés là où les profits sont les plus élevés dans le temps le plus court. Les travailleurs devraient redevenir jetables, corvéables, tout dévoués à la seule rentabilité financière et à l’épanouissement des grandes fortunes.

La précarité généralisée se substitue aux normes sociales acquises au fil des luttes sociales et qui font la qualité d’une vie au travail et dans la cité.

Notre monde n’a pas besoin de « guerriers » qui tuent les solidarités et même des salariés. Il dépend de nous que le progrès civilisateur reprenne sa marche en avant en faisant valoir un langage de paix, de coopération et de partage entre toutes les intelligences, de toutes générations.

Alphonse VERONESE Membre du Conseil d’Administration

PDF - 708 ko
L’Être solidaire n°29

Mentions légales | Remerciements | Site géré avec SPIP