Haïti : Aide à la scolarisation

Poursuivons notre soutien au Kollectif Fanm Grama !

L’Avenir social agit en Haïti depuis 2004. Nous avons travaillé avec quatre partenaires privilégiés : la Cgt-H, Concert’action, AOG et le Kolektif Fanm Grama. Ce dernier est une organisation de femmes qui gère plusieurs structures scolaires. En effet, notre apport s’inscrit dans la volonté d’une reconstruction du pays par les Haïtiens eux-mêmes. D’où le besoin réel d’une jeunesse éduquée et formée.

Le séisme de janvier 2010 a détruit le bâtiment dans lequel se déroulaient les cours donné par le kolektif. Depuis, grâce à la solidarité financière collectée, nous avons pu les soutenir et les accompagner dans la reconstruction de leur activité. Ainsi les responsables de cette organisation ont pu stabiliser leur structure. Aujourd’hui, il nous faut poursuivre notre soutien pour leur permettre de continuer leur action et de se développer.

Ecole Jacquet de Port au Prince

D’abord sous une grande toile de tente de 200 m², la classe se déroule depuis un an dans un bâtiment en dur. Cette école a pu être meublée et équipée de fournitures grâce aux dons. Le nombre d’enfants présents en classe qui avait chuté suite à la catastrophe revient maintenant à un peu plus de 100 enfants dans l’école à Port au Prince, répartis sur 5 niveaux. Les cours vont de la maternelle à la fin de l’école primaire, les tranches d’âge peuvent être larges en fonction du niveau de chaque enfant.

Annexe de l’école, à la Jeunesse, en milieu rural

Le kolektif a également pu ouvrir une école en milieu rural à une dizaine de kilomètre de Port au Prince ainsi qu’un centre de formation professionnelle pour jeunes filles (cuisine et couture). Les deux bâtiments ont été réhabilités. 120 enfants et jeunes fréquentent ces deux établissements.

Douze professeurs sont chargés de dispenser les cours pour ces trois sites.

Les échanges réguliers ont permis de gagner peu à peu une méthodologie de travail efficace pour se comprendre et communiquer en confiance. Le développement, la conduite de projet ne peut se faire sans un accompagnement et un dialogue régulier avec les partenaires et les populations concernées ; ce que nous concrétisons par une rencontre sur place par an.

L’Avenir social entend poursuivre sa collaboration avec le Kolektif Fanm grama mais le niveau de celle-ci dépendra des moyens que nous recevrons pour ce faire.

PDF - 419.7 ko
Courrier pour parrainage - décembre 2013
Mots-clés associés à cet article : Haïti, Éducation

Mentions légales | Remerciements | Site géré avec SPIP